Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Conditions de circulation
 

Présentation de l’opération

 
 

Mise aux normes de la RN10 en faveur de la sécurité et de l’environnement dans la Vienne

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 15 février 2022

La RN10 constitue un itinéraire à grande circulation d’intérêt national où se concentre une part importante des flux de circulation de poids-lourds en transit international (nord de l’Europe-péninsule ibérique).

Entre Poitiers et Angoulême, la RN10 est à 2x2 voies sauf sur une section de 1 km située au sud de Poitiers, au niveau de l’échangeur de Croutelle-Ligugé où elle demeure à 2x1 voie. Sur le reste de l’itinéraire à 2x2 voies, on dénombre 6 carrefours à niveau dans la Vienne et 5 en Charente. Dans l’attente d’aménagements, la vitesse maximale autorisée est limitée à 90 km/h sur les sections concernées par ces carrefours.

La fin de la mise à 2x2 voies de cet axe stratégique et l’aménagement des carrefours dangereux constituent des enjeux prioritaires pour l’État.

Localisation de l'opération en grand format (nouvelle fenêtre) Localisation de l'opération en grand format (nouvelle fenêtre)

L’opération dans la Vienne

L’opération se développe sur 27 km entre Poitiers et Valence-en-Poitou dans le département de la Vienne.

Elle consiste à supprimer ou déniveler 6 carrefours à niveau sur la RN10 au sud de Poitiers entre l’échangeur de Croutelle-Ligugé et celui des Minières et à mettre en place des itinéraires de substitution. Elle comprend également la mise à 2x2 voies de la section d’environ 1km de RN10 au droit de l’échangeur de Croutelle-Ligugé. Elle s’inscrit ainsi dans l’objectif d’amélioration de la sécurité mais aussi de mise aux normes environnementales en intégrant la mise en place de dispositifs de recueil et de traitement des eaux.

Elle se décompose en trois secteurs fonctionnellement indépendants du nord au sud : Localisation des secteurs du projet en grand format (nouvelle fenêtre)

  • pour le secteur Croutelle – Ligugé : mise à 2 × 2 voies de la RN 10 au droit de Croutelle avec une reconfiguration totale de l’échangeur de Ligugé ;
  • pour le secteur Ruffigny – Vivonne : fermeture des carrefours plans avec création d’un échangeur complet au niveau de la RD95 et maintien de la sortie vers la zone d’activités de l’Anjouinière dans le sens sud/nord ;
  • pour le secteur Vivonne – Les Minières : fermeture des carrefours plans avec création d’un échangeur complet au sud du carrefour « Les routiers / RD27 ». Les bretelles des aires de repos des Brandes de Cercigny et des Vieilles étables sont par ailleurs maintenues.

L’opération a été déclarée d’utilité publique par arrêté préfectoral n°202-DCPPAT/BE-323 du 18 décembre 2020.
L’arrêté portant autorisation environnementale n°DDT-2021-49 a été délivré le 28 janvier 2021.

Cette opération est inscrite au CPER 2015-2020 pour un montant de 38,5 M€ et financée à 100 % par l’État.

Le secteur de Croutelle-Ligugé

Situé en milieu périurbain en entrée sud de Poitiers, le secteur « Croutelle-Ligugé » se développe sur environ 1km sur le territoire des communes de Croutelle, Ligugé et Fontaine-le-Comte.

Les aménagements comprennent : Localisation des aménagements sur le secteur de Croutelle-Ligugé en grand format (nouvelle fenêtre)

  • la mise à 2x2 voies de cette section ;
  • la reconfiguration de l’échangeur incluant un carrefour giratoire à l’est de la RN10 raccordant la RD611 (vers Niort et La Rochelle) et la construction d’un passage supérieur sur la RN10 ; le passage supérieur existant étant démoli ;
  • la réalisation d’un bassin d’assainissement des eaux issues de la plateforme routière ;
  • la mise en œuvre de mesures environnementales pendant et après les travaux (préservation d’espaces naturels, restauration écologique des délaissés).

Des travaux de déboisement ont été réalisés en février 2021 permettant à l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP) de mener un diagnostic archéologique en mars 2021 sur les emprises des aménagements.

En l’absence de prescription de fouilles archéologiques par la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC), les travaux routiers ont débuté en octobre 2021 pour une durée de 18 mois.

Le secteur de Ruffigny-Vivonne

Le secteur « Ruffigny-Vivonne » se développe sur environ 4 km sur le territoire des communes de Marçay, Iteuil et Vivonne.

Les aménagements sur ce secteur consistent à : Localisation des aménagements sur le secteur de Ruffigny-Vivonne en grand format (nouvelle fenêtre)

  • supprimer les 3 carrefours à niveau sur la RN10 :
    • en supprimant le carrefour à niveau dit de « Corneboeuf », au nord du secteur ;
    • en supprimant le carrefour à niveau avec la « ZA de l’Anjouinière » (au sud du secteur), en maintenant néanmoins la bretelle de sortie vers la ZA dans le sens sud-nord (avec mise aux normes de cette bretelle) ;
    • en dénivelant le carrefour avec la RD 95 par :
      • création d’un nouvel ouvrage de franchissement de la RN10 par la RD95 (passage supérieur) ;
      • création d’un échangeur complet (2 bretelles de sortie et 2 bretelles d’entrée) avec aménagement de deux carrefours giratoires permettant la desserte entre la RN10 et :
        • la RD95 (à l’est et à l’ouest) ;
        • la voie existante vers la ZA l’Anjouinière, au sud-est ;
        • le hameau de Corneboeuf, au nord-ouest.
  • mettre en place des itinéraires de substitution ou de rétablissement entre les carrefours supprimés (ZA de l’Anjouinière et Corneboeuf et le point d’échange créé) ;
  • réaliser 2 bassins d’assainissement des eaux issues de la plateforme routière.

Les études de projet sont en cours et une réalisation des travaux est envisagée entre 2023 et 2025.

Le secteur de Vivonne – Les Minières

Le secteur « Vivonne – Les Minières » se développe sur environ 4 km sur le territoire de la commune de Vivonne.

Les aménagements sur ce secteur consistent à : Localisation des aménagements sur le secteur de Vivonne-Les Minières en grand format (nouvelle fenêtre)

  • supprimer les 3 carrefours à niveau sur la RN10 :
    • en supprimant le carrefour à niveau dit des « vieilles étables » (au nord du secteur), en maintenant néanmoins la bretelle de sortie vers l’aire de repos des Vieilles étables dans le sens sud-nord (avec mise aux normes de cette bretelle) ;
    • en supprimant le carrefour à niveau dit de « Groies du Peu » ;
    • en supprimant le carrefour à niveau dit du « restaurant les Routiers/RD27 » ;
  • réaliser un échangeur complet à quelques centaines de mètres au sud du carrefour « restaurant les Routiers/RD27 » par :
    • création d’un nouvel ouvrage de franchissement de la RN10 (passage supérieur) ;
    • création de 2 bretelles de sortie et 2 bretelles d’entrée avec aménagement de deux carrefours giratoires permettant la desserte entre la RN10 et :
      • la RD 27 (à l’est et au nord-ouest) ;
      • le restaurant les Routiers, au nord-ouest ;
      • le hameau de Montfraut, au sud-ouest ;
      • les parcelles agricoles.
  • mettre en place des itinéraires de substitution ou de rétablissement entre les carrefours supprimés et le point d’échange créé ;
  • réaliser 3 bassins d’assainissement des eaux issues de la plateforme routière.

Les études de projet sont en cours et une réalisation des travaux est envisagée entre 2023 et 2025.