Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Sécurité sur le réseau de la DIR

Quelques conseils et règles de base

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 25 avril 2013

La réglementation

Quelques indications non exhaustives sur la réglementation routière ainsi que des conseils pratiques, afin de circuler en toute sécurité.

La ceinture de sécurité
- Le taux de mortalité sur les routes est deux fois plus élévé chez les passagers qui oublient d’attacher leur ceinture, son port est obligatoire. Cette règle s’applique à l’ensemble des passagers, à l’avant comme à l’arrière sur route comme en agglomération.
- Jusqu’à l’âge de dix ans, les enfants doivent être équipés d’un siège homologué UE, adapté à leur âge, leur morphologie et leur poids.

La vitesse
- La vitesse est limitée sur l’ensemble du réseau routier français.
- La vitesse maximale autorisée est indiquée à chaque changement de limitation. En cas d’intempéries, les limites autorisées sont revues à la baisse.
- Le gain de temps obtenu en dépassant ces limites est dérisoire par rapport aux risques encourus.
- Roulez vite fatigue et entraîne une perte de vigilance.

N’hésitez pas à réduire votre vitesse
10km/h en moins sur 500 km = jusqu’à 5 litres de carburant d’économie et 12,5 % de moins d’émissions de CO2
Adoptez une conduite souple
Démarrez en douceur, adaptez votre régime moteur à votre vitesse et ralentissez en utilisant le frein moteur.
Une conduite agressive = 40 % de surconsommation de carburant, soit 4 euros de dépenses inutiles et 7kg de CO2 pour 100 km.

Les distances de freinage
- Les distances de freinage sont proportionnelles à la vitesse du véhicule.

Les distances de sécurité
- Il est obligatoire de conserver une distance de sécurité équivalant à au moins deux secondes avec le véhicule qui précède afin de vous laisser le temps d’anticiper et de réagir en cas de danger.
- Pour calculer cette distance sur route, repérer un point de passage du véhicule qui vous précède (un arbre, un panneau etc.) et comptez un minimum de deux secondes avant d’atteindre ce même point.
- Sur autoroute, laissez une distance égale à deux bandes d’arrêt d’urgence avec le véhicule qui précède.

L’alcool
Conduire sous l’effet de l’alcool a des conséquences immédiates :- mauvaise appréciation de la situation et des risques ;
- baisse de vigilance ;
- mauvaise estimation des distances ;
- réduction du champ de vision ;
- troubles de la coordination et de la synchronisation des gestes ;
- ralentissement du temps de réaction.
C’est pourquoi il est interdit en France de conduire avec une alcoolémie supérieure à 0,5g d’alcool par litre de sang (soit plus de deux verres d’alcool).

La drogue
Il n’y a pas de drogues "douces" au volant. Aucune substance psycho-active, ni le cannabis, ni l’ecstasy, ni l’héroïne, n’est compatible avec la conduite d’un véhicule, et la loi interdit leur consommation aux conducteurs.

Le portable
Téléphonez en conduisant multiplie par cinq le risque d’accident.
Ne téléphonez pas en voiture en tenant votre portable à la main, vous serez passible d’une amande. L’utilisation d’un kit mains libres, quoique toléré, est dangereux car il diminue la vigilance.