Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Sécurité sur le réseau de la DIR

Préparez votre voyage

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 26 novembre 2012

Vérifiez l’état de votre véhicule

Contrôlez l’état de votre véhicule- Le moteur (huile, filtres, antigel).
- Le circuit électrique (batterie, alternateur…).
- Les pneus (usure et pression y compris la roue de secours, les types de pneus utilisés).
- Les freins (plaquettes, disques, liquide).
- L’éclairage (ampoules, réglage des phares).
- Les essuie-glaces (balais neufs avant l’hiver).
- Le système d’aération et de chauffage (grilles d’aération, filtres, fuites…).

Vérifiez régulièrement la pression de vos pneus
Un pneu sous gonflé, c’est une tenue de route moins bonne et du carburant en plus.
Un sous gonflage de 0,5 bar = 2,4 % de surconsommation de carburant.

Munissez-vous d’accessoires obligatoires
- Un gilet de sécurité et un triangle de présignalisation (obligatoire depuis le 1er octobre 2008).

Munissez-vous d’accessoires complèmentaires
- Vérifiez la présence à bord du matériel nécessaire au changement de roue, d’une trousse à pharmacie, d’une lampe de poche .
- En été, pensez au pare-soleil, aux lunettes de soleil.
- En hiver, prévoyez des couvertures, de l’eau et de la nourriture en cas de blocage de la circulation. Munissez-vous d’une raclette, des gants et vos équipements spéciaux (chaînes, pneus neige, etc.).

Utilisez modérément la climatisation
N’en abusez pas, pensez à stationner à l’ombre et à aérer l’habitacle avant de la faire fonctionner.
La climatisation = jusqu’à 10 % de surconsommation de carburant sur route et 25 % en ville.

Soyez attentif au chargement
- Répartissez les poids sur l’ensemble du véhicule en plaçant les bagages les plus lourds le plus bas possible.
- Ne disposez pas d’objets sur la plage arrière, ils réduiraient la visibilité et se transformeraient en projectiles en cas de choc.
- Si vous utilisez des barres de toit, un coffre de toit, un porte-vélos ou une remorque, respectez les indications du constructeur et conformez-vous aux règles en vigueur en matière de chargement (dépassement de la longueur du véhicule, etc.)

Supprimez toute charge inutile
Pour consommer moins de carburant, préférez les coffres de toit aux galeries.
N’oubliez pas de les démonter après utilisation.
Un coffre de toit = 10 à 15 % de surconsommation de carburant.

Partez en forme
- Prenez la route reposé et surtout pas après une journée de travail. Choisissez de partir le matin plutôt que dans la soirée ou dans la nuit.
- Ne consommez pas d’alcool, de drogues et évitez les médicaments incompatibles avec la conduite, les repas copieux, le stress, l’énervement et tout ce qui peut contribuer à une perte de vigilance.

Informez-vous

- Etudiez votre itinéraire.
- Consultez le calendrier bison futé.
- Evaluez votre temps de parcours en intégrant des pauses de sécurité.
- Soyez attentif aux messages d’information routière (alerte météo, chantier, etc.).
N° Vert




Agissez contre la fatigue

La fatigue au volant est insidieuse et s’installe sans prévenir. Sachez-en détecter les signes avant-coureurs.
- Ne surchauffez pas l’habitacle et aérez-le régulièrement.
- En été, évitez les longs trajets en pleine canicule et, si votre véhicule est climatisé, conservez une différence modérée entre la température extérieure et intérieure (4 à 5°C maximum). Buvez de l’eau fraîche, avant et pendant le trajet.

Avez-vous pensé au covoiturage ?
Cela permet de ne pas être seul et de partager les frais !

Faites des pauses

- Arrêtez-vous au moins un quart d’heure toutes les deux heures,même si vous vous sentez en forme, et pratiquez une activité relaxante : étirement, promenade.
- Dès les premiers symptômes de somnolence (bâillements, paupières lourdes) arrêtez-vous et dormez au moins vingt minutes.

Avez-vous pensé au covoiturage ?
Cela permet de ne pas être seul et de partager les frais !